Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« La BCE accepte désormais les junk bonds | Accueil | Quelques idées pour une relance européenne »

16 octobre 2008

Commentaires

Aetius

Voilà enfin dévoilée la cause de la crise et de l'engloutissement des liquidités.
Une collaboratrice de DSK, Madame Nagy, une hongroise (ça ne s'invente pas), aurait pompé les bourses de son patron, dans l'obscurité du FMI.
Ah, ce Frenchy ! Le voici obligé de confesser ses primes et d'avouer que c'est proche est émouvant.
ô Jésus que ma joie demeure !

Gus

DSK n'en est pas à ses premières frasques : ilm a même une réputation à tenir. J'avoue même avoir pensé à l'époque que le consensus autour de sa candidature incluant certainement un certain nombre de libéraux pervers qui savaient pouvoir neutraliser DSK aux yeux de l'opinion puritaine dominante chez les hommes d'argent à n'importe quel moment avec son histoire de cul du moment.

dg

Dans ce sens et bien écrit

http://roland.hureaux.over-blog.com/article-23390880.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.