Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Bons débuts pour la Présidence française | Accueil | Du rôle des Commissaires Européens »

25 juin 2008

Commentaires

dg

Gus, avez vous des sources quant à cette initiative, ou sont-ce des supputations ?

De plus je tiens à vous signaler que tous les enseignants ne suivent pas encore à la lettre la propagande quand celle ci est distribuée sous forme de kit, sans recul critique.
Dixit "le guide républicain de 2004" fourni par l'EN, ou bien le livre de Luc Ferry, brûlé en place publique par certains enseignants.
C'est vrai qu'il est tentant de faire passer des messages vers le public captif que sont les élèves , de transformer l'école publique en foire à ceci ou cela...

Gus

Simple raisonnement : en constatant que les têtes de recteurs valsent à régime plutôt soutenu ces dernières années et au vu de ce qu'annonce le Canard Enchainé de cette semaine pour l'educnat l'an prochain (les réflexions du genre "taper sur les syndicats enseignants ressoude notre électorat"), j'imagine mal les recteurs ne pas saisir l'occasion de la présidence de l'union pour montrer qu'un service public et managé d'éducation nationale peut servir à quelque chose que l'actuel gouvernement pourrait apprécier, surtout dans un contexte dans lequel l'autonomie des établissements est parfois présentée comme une intéressante solution à bien des supposés maux.

Après, je suppose que les proviseurs et les inspecteurs sont capables de faire preuve de professionnalisme et de finesse et même sans doute d'associer les enseignants dans des démarches qui seront d'autant plus constructives que des éléments sont par ailleurs correctement préparés.

Gus

dg: http://www.education.gouv.fr/cid21527/presentation-des-cahiers-d-europe.html

"...3. Au cours de la semaine du 20 au 24 octobre, l'opération « Bougeons avec l'Europe » va permettre à chaque établissement de France de vivre à l'heure européenne. Pour vous donner un avant-goût de ce qui se passera alors dans nos collèges et nos lycées, je peux d'ores et déjà vous annoncer que des cours de matières non linguistiques seront donnés en différentes langues de l'Union. Des concours de poésie seront organisés dans les différentes langues d'Europe et des jeunes viendront apporter leur témoignage sur la mobilité au sein de l'espace européen. Pour nos élèves, cette semaine sera aussi l'occasion d'engager un dialogue direct ou électronique avec leurs camarades européens afin de mieux se connaître et d'imaginer des projets communs."

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.