Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Unis dans la médiocrité | Accueil | L'Europe, cette grande absente »

16 mai 2008

Commentaires

Ludovic

Le problème du premier article mis en lien et qui pointe la fraîcheur avec laquelle Xavier Bertrand soutient une directive contre l'ensemble des discriminations, c'est qu'il n'y a aucune hypothèse pour expliquer ce peu d'enthousiasme? Quelles raisons valables le poussent à ne pas soutenir pleinement une telle directive, en dehors du fait que les promesses de campagne n'engageait que les handicapés?

Gus

Au vu des très importantes restrictions à la liberté d'expression qui ont force de loi en France, j'ai toujours conseillé à quiconque donnait une destination publique à son propos d'éviter les procès d'intention. Je ne suis donc pas surpris, Ludovic, qu'un auteur prudent évite de présumer des motivations d'un Ministre de la République.

Par ailleurs, ici comme ailleurs, Monsieur le Ministre Bertrand n'est sans doute que le jouet soit de son cabinet, soit de sa hiérarchie. Faut-il rappeler qu'en France, il existe une amusante coutume par laquelle Président de la République d'une part, et Premier Ministre d'autre part, imposent aux ministres ambitieux des membres à leur solde dans leurs cabinets, pour mieux surveiller et au besoin contrôler et contraindre les ministres susceptibles de devenir des rivaux politiques ?

Un exemple de guéguerre entre fonctionnaires estampillés chiraquiens au comportement douteux et ministres sarkozystes :

http://www.bakchich.info/breve756.html

Vous remarquerez que le destin de quelques pauvres hères parmi les plus pauvres ne semble guère compter aux yeux de certaines fonctionnaires politisés.

AP

Dire que le Sénat vote sans état d'âme les textes de la Commission est aller un vite en besogne à mon sens. Des états d'âme il y en a , mais au final ils pèsent peu de chose devant les réalités.

J'irais plus loin que vous, si la Commission européenne est le Gouvernement de l'Europe alors à quoi servent les gouvernements nationaux ? Si la réponse est "à rien" dans ce cas là supprimons les purement et simplement.

Pareil pour les parlements.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.