Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Le parlement europen contre la riposte gradue | Accueil | Enlarge »

18 avril 2008

Commentaires

Geabulek

Il est vrai que les taxes sont un sujet sensible en Irlande. En ce moment, les 10 ans de réductions de taxes parviennent plus ou moins à échéance et de nombreux départements de grandes compagnies (Accenture, Google, IBM, Xerox) ou certains centres d'appels (Paypal) sont délocalisés ailleurs.

Pour contrer le mouvement, le gouvernement a d'ailleurs lancé récemment (mars 08) un programme de réaménagement des docklands de Cork pour en faire un centre financier à l'image de l'IFSC de Dublin.

Enfin, certains Irlandais sont totalement désabusés quant à ce référendum : pourquoi voter contre un traité sachant que la dernière fois qu'ils l'ont fait (Nice), on les a fait revoter pour qu'ils approuvent !

Enfin, la force européenne au Tchad bien que commandée par un Irlandais (depuis le mont Valérian) est parfois sentie comme une entorse à la neutralité du pays au profit des intérêts français. Et pourtant le pays est plutôt francophile...

Thomas L.

Geabulek,

Oui, dire que le gouvernement est sous pression sur l'économie est un euphémisme. La derniere projection de croissance par la Bank of Ireland donne quand meme 3% de croissance pour 2008 (peut-etre trop optimiste si on la compare a d'autres.) Enfin bref, le fait que le gouvernement soit proactif en valorisant Cork est plutot une bonne nouvelle.

Sur le Tchad, j'ai l'impression que les opinions sont partagées. D'un coté, effectivement, certains ont l'impression que la France se couvre sous le commandement de l'Irlande. Et de l'autre, beaucoup restent fier que leur pays participe dans cette opération. Je suis surpris par l'engouement des parades militaires que l'on peut voir lors des commémorations pour le Easter Rising.

Geabulek

Thomas,

Je n'assimilerais pas vraiment la fierté qu'ils peuvent éprouver à une approbation de l'engagement européen.

Le patriotisme est extrêmement développé dans la république (je pense que c'est à peu près pareil à Belfast, mais je ne m'avancerais pas, je n'y ai pas encore été).

A chaque évènement sportif ou commémoration quelconque, la ville se couvre de vert et d'orange. (le drapeau de 2x1,50m est à 2 €, ça aide aussi).

Quasiment tous les lampadaires de Dublin sont ornés du drapeau blanc et bleu de la ville et il se vend aussi des modèles spéciaux que l'on coince entre la vitre et le haut de la portière.

Il arrive qu'un concert de live Irish music se termine par l'hymne que tout le monde écoute la main sur le cœur (enfin, surtout dans l'arrière-pays).

En un mot, autant de démonstrations qui en France serait impensables de nos jours.

Donc je verrai là plutôt un soutien envers les militaires qui ne préjuge rien d'une réprobation qui serait plus diffuse.

Quant aux taxes, c'est vrai que l'impôt sur les sociétés est très faible en Irlande (12,5% contre 33,33% en France), mais en même temps, les infrastructures assez délabrées (routes, transports en commun, eau). Les gros investissements (genre autoroutes ou le Luas à Dublin) sont partiellement financées par l'UE...

Thomas L.

Geabulek,

Mais il existe un "patriotisme pacifique" que l'on pouvait observer lors des interventions militaires des Irlandais en Chypre et au Liban. Il existe des Irlandais qui soutiennent l'action de leur pays au Tchad dans le cadre de l'EUFOR, ca existe. Meme s'il est vrai que les opposants sont plus bruyants.

Tres juste sur les routes. D'ailleurs si tu viens sur Belfast - n'hesite pas a me faire signe - l'autoroute est en tres bon état jusqu'a la frontiere et tombe en ruine juste apres.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.