Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« "Mini-referendum" au Royaume-Uni | Accueil | La BCE préconise une regression des normes sociales »

25 janvier 2008

Commentaires

Mansuétude

Ceux qui ne souhaitent pas d'une Europe uniquement fondée sur l'économie de marché et la financiarisation de l'économie réelle , peuvent trouver dans la nouvelle directive sur les systèmes financiers une raison supplémentaire d'assoir leur légitime critique de l'idéologie libérale et ses thuriféraires. Surtout en ces temps qui courent.


http://www.solidariteetprogres.org/spip/article.php3?id_article=3471&recalcul=oui

Alquezar

Il est vrai qu'il y des ambiguïtés dans ce traité et notamment au niveau du fonctionnement des institutions comme vous le signalez. Ce qui signifie que la mise en oeuvre sera affaire d'interprétation sous la "haute autorité" de la Cour de justice. Ce n'est pas forcément rassurant...

Gus

Il existe une expression pour cela : "le gouvernement des juges".

Cette expression s'oppose, traditionnellement, à l'esprit qui veut que la légitimité provienne du peuple, et constitue à mon avis en soi une question de souveraineté.

Il faudrait que je retrouve certains amusants avis européens relatifs à la qualité de la loi...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.