Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« La Commission propose aux salariés européens de se serrer la ceinture | Accueil | La France reprend à son compte un objectif de l'Union »

11 décembre 2007

Commentaires

pierre catalan

Il se trouve si je ne m'abuse que justement, le commerce est la seule politique tournée vers l'international qui ne fasse pas partie des compétences du Haut Représentant à la politique étrangère.

Ce qui pose un problème ici n'est pas le Comité 113, mais plutôt en effet le double-travail de la DG Relations Extérieures, qui déjà aujourd'hui a bien du mal à faire le lien entre ce qui la concerne et qui relève du Commerce, ou de la pêche (Commission) et ce qui la concerne et qui relève de la politique étrangère (Conseil).

On ne sait tjs pas à l'heure qu'il est ce qu'il en sera avec ce Haut Représentant. Cela dépendra sans doute de la volonté du Conseil Européen, qui choisira quelqu'un de plus ou moins autonome.

Gus

Je n'ai pas su comment exprimer en termes concis l'incertitude exprimée selon laquelle on ignore si la question du developpement/ de l'aide au developpement, très interférante avec la question du commerce extérieur selon de que je nomme la "vulgate libérale" chère à la Commission, rentrera dans le champs du HR. MAis je suis sur le fond tout à fait d'accord avec votre analyse.

Bizarrement, je pense que le véritable enjeu est plutôt de savoir qui sera le prochain Commissaire au Commerce : tout le terrain qu'il cèdera ou conquièra une fois Lisbonne éventuellement ratifié sera l'héritage de ses successeurs.

J'espère que les parlementaires européens perçoivent déjà cette occasion absolument unique et inespérée de peser effectivement sur la construction européenne : ils n'en auront pas eu d'autre en vingt ans et n'en auront sans doute plus jamais d'autre.

valery

"J'espère que les parlementaires européens perçoivent déjà cette occasion absolument unique et inespérée de peser effectivement sur la construction européenne : ils n'en auront pas eu d'autre en vingt ans et n'en auront sans doute plus jamais d'autre."

est-ce que ce commentaire se base sur des faits quelconques ou c'est juste une opinion exprimée au hasard ?

Gus

Simple voeu pieux de ma part à cet instant du moins, je vous l'assure : je n'ai pas accès aux statistiques de Publius et ignore donc qui le lit.

Bien entendu, si on me posait la question IRL je répondrai pareillement.

angelo casella

Il faudra s'organiser pour arreter ce monstre d'Europe de la finance et eviter que tout le monde soit gerè par quelque plutocrate. Il faut reflechir meme sur la fausse democratie de nos systèmes politiques...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.