Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Le successeur du défunt TCE est prêt (add.:et publié) | Accueil | Y croire encore, quand on a plus rien à perdre »

03 octobre 2007

Commentaires

Xavier

Je trouve ça bien triste en effet.

Comment blâmer ceux qui ne croient plus en l'UE? Faudra-t-il une guerre intra-européenne pour redynamiser l'ensemble et lui donner du contenu, de la légitimité et un objectif "inspirant".

On a bien tort de passer tout ça sans approbation par référundum. On ferait mieux de faire preuve d'audace : user de pédagogie et trouver de bons consensus.

Tout ceci est une impasse, nous loupons quelque chose grand en ce moment. Mais bon, nous avons les institutions et politiciens que nous méritons.

Ilyeh

L'erreur des citoyens, c'est de déléguer auix politiciens la construction de l'Europe.

Etudiant en Droit

"La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du REFERENDUM." Art 3 Const., principe fondamental de la démocratie.
Europhile, européiste et etudiant en droit mais pas de cette manière...
Le progrès à l'envers c'est pas mon truc!

Ver luisant

La Constitution prétend également que les élections sont sensées se faire au suffrage égal. Cela n'empêche pas certains députés d'être élus avec dix fois moins de suffrages que d'autres. Et dire que c'est cette assemblée élue dans le cadre d'un scrutin non-conforme à la constitution qui ratifiera le traité européen.

Forfaiture !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.