Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Nicolas Dupont-Aignan lance une pétition pour un référendum | Accueil | Convocation du congrès le 28 janvier 2008 »

22 octobre 2007

Commentaires

Alquézar

Normal, le PCF ment. C'est ce qu'il sait faire de mieux depuis des décennies.

Tous ceux qui n'ont pas envie de passer pour des poires bonnes à être roulées dans la farine comme il y a deux ans pourront toujours lire le texte du traité et ils verront ce qu'il en est de la légende du "traité modificatif copie du TCE".

Les autres se fieront béatement aux Mélenchon, Cassen, Chouard et autres grands mystificateurs. Il y a des gens qui de toute façon détestent penser par eux-mêmes. C'est la grande chance des démagogues et aspirants dictateurs.

Frrr

En l'occurrence, Jean Quatremer, qu'on ne peut guère soupçonner d'hostilité à la construction européenne, le dit lui-même :

« Disons-le tout net : le « traité simplifié » que le chef de l’Etat français appelle de ses vœux et qu’il espère voir adopter par le Conseil européen des chefs d’Etat et de gouvernement qui se tient jeudi et vendredi n’est rien d’autre que la défunte “Constitution” présentée avec un autre habillage. Dit autrement, le futur texte n’en aura pas le titre, il n’en aura pas l’apparence, mais il aura le même contenu, à quelques éléments près. »

Pourtant comme le dit Jacques Espérandieu, éditorialiste au Journal du Dimanche, pourtant favorable au nouveau texte : « Prétendre que l’Union ne fonctionnait plus depuis le "non" français est un pieux mensonge. »

Alquézar

Si vous lisez les billets et les commentaires sur le blog de jean Quatremer vous verrez que ce n'est pas si simple.

D'autre part, ce n'est pas une question d'être pour ou contre la construction européenne : c'est une question d'être aussi exact que possible. On peut donner des opinions mais on doit les étayer par des arguments sinon elles restent des opinions. Et entre opinions et croyances la frontière est ténue.

Je donne à nouveau un lien que j'avais donné ici car il fait une analyse fondée sur le texte qui est consultable à la même adresse : http://www.eurogersinfo.com/actu4707.htm

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.