Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Les citoyens de 5 états-membres favorables à un référendum | Accueil | Pour trouver l'Europe, cherchez Jean-Claude Juncker »

19 octobre 2007

Commentaires

Etudiant en Droit

C'est vrai que ça risque d'être chaud bouillant pour Brown, ça fera donc 2 referendum, quel sera le suivant?

Gus

Sans jouer au devin que je ne suis pas, la majorité qui sortira des urnes en Pologne gagnera à priori de peu. L'Europe fera un bouc émissaire commode.

Par ailleurs, la Commission pourrait bien heurter à l'insu de son plein gré l'opinion publique tchèque, qui a quelques raisons de se méfier de son droit d'initiative. Mais si comme je le pense les commissaires européens en sont conscients, ils vont éviter les initiatives non-sécuritaires (ya toujours consensus sur celles-là) courant 2008.

Sinon, la situation politique intérieure allemande ou belge ne me semble pas très sereine. Quand à l'Italie, pour l'instant, les adversaires de gauche comme de droite de Romano Prodi ne l'attaquent pas encore sur son lourd passif de président de la Commission (l'essentiel des initiatives européennes rejetées par l'opinion publique a été lancé sous Prodi), mais à mon avis, si les adversaires du traité témoignent de leur puissance dans plus d'un ou deux états-membres, ils pourraient eux aussi employer cet angle d'attaque.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.