Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Chassés par la porte, ils reviendront par la fenêtre | Accueil | Elections législatives anticipées au Danemark »

24 octobre 2007

Commentaires

valery

On peut reprocher beaucoup de choses à Pierre Moscovici, mais il reste un Européen authentique, ce qui n'est clairement pas le cas de tout le monde au PS. Il serait consternant et de bien mauvais augure pour la rénovation /refondation du parti que des tactiques internes lui fassent adopter une position d'abstention sur ce traité. Rappellons d'une part qu'une large majorité des adhérents avaient fait le choix de l'Europe lors du référendum interne et d'autre part que la rénovation ne pourra pas se faire sans remettre à leur place les archaïques qui avaient fait à l'époque campagne contre leur parti.

RilaX

Les archaïque ne seraient ils pas plutôt ceux qui contre l'avis de 2 peuples veulent refaire passer en force le même texte ? Et aussi ceux qui soutiennent cette manœuvre honteuse ?

Non parceque démocratiquement parlant, c'est bien de suivre l'avis de ses partisans ... mais faudrait pas oublier qu'il y a aussi tout un peuple, qui lui a été contre CE texte (et pas contre l'Europe comme vous l'insinuez).

Moi je trouve consternant que le PS ne soit pas contre ce texte rien que pour l'aspect non démocratique qui est utilisé pour nous l'imposer.

Vecce

En tout cas, Moscovici a bien assez de casseroles aux fesses pour se révéler particulièrement contre-productif pour faire aimer l'europe aux fidèles de DSK. Personne n'a jamais eu besoin de lui en France pour quoi que ce soit, mais jamais il n'a cédé comme Michel Rocard à l'envie de mettre son énergie et son talent au service d'une cause européenne qui en avait pourtant tellement besoin. Dans de telles conditions, son bilan de Vice-Près PSE est probablement indéfendable et d'ailleurs lui-même ne se donne pas cette peine.

C'est aussi en partie à cause du sous-investissement de politiciens comme Moscovici que l'europe est aujourd'hui ce qu'elle est. Hélas, on sait bien qu'au PS, l'envie tient lieu de compétence : le problème est que parfois, l'envie et l'ambition ne suffisent pas à ce que ce qui doit être fait par les personnes qu'on nomme à des postes pour que les choses se fassent se fassent effectivement.

Donc, ce n'est qu'en tranchant avec cette époque qui aura permis à des arrivistes incompétents même éventuellement sincères comme Moscovici de squatter des positions-clés au sein des institutions européennes que le PS a une chance de réconcilier ses électeurs avec l'europe.

Etudiant X en Droit

Moscovici est assis entre deux chaises. Il perd sa crédibilité de quitter pour la deuxième fois le Parlement européen. Il préfère être député national, position plus médiatique, mais moins porductive et c'est là qu'il se trompe.
Je préfère encore Delanoe avec qui je ne partage que peu d'idées, si ce n'est velib. Au moins il a un poste et il s'en occupe à fond.

viveparis

http://www.dailymotion.com/vivlelalibertedexpression/video/5582549
http://www.youtube.com/watch?v=Yrjk7Z-Vk0U

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.