Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Possible envoi d'une recommandation de la Commission à la France | Accueil | Le Parlement Européen s'oppose subtilement à la position française sur les énergies renouvelables. »

25 septembre 2007

Commentaires

valéry

Fort heureusement le PS compte un assez grand nombre de sociaux-démocrates et Européens convaincus pour ne pas céder aux sirènes des sociaux-nationalistes. Le plan B ne devrait donc pas avoir trop de difficulté à passer. Peut être Sarko devra-t-il pour cela renoncer à son fantasme de parader de temps à autre devant les députés.

Gus

Le Premier Secrétaire Hollande ayant pris position, tout candidat à son poste de premier secrétaire sera contraint de pareillement le faire.

Je doute par ailleurs que Sarkozy renonce à son projet de renforcer les pouvoirs du président de la république. Son attrait pour le système américain est bien trop apparent d'une part, et la politique qu'il mène bien trop repoussante pour une partie significative de l'opinion, même de droite (voir le blog d'Eolas, p.e.) pour que le PS puisse se risquer à manquer à la fois la couloeuvre de donner les clés de la République à Sarkozy ET céder sur un traité simplifié approximativement identique au TCE.

Proteos

Je ne vois pas trop le PS s'opposer au nouveau traité, même Laurent "Plan B" Fabius a dit que c'était une grande victoire en juin... Il y a donc déjà eu des prises de position sur le futur traité.

Il sera aussi difficile pour le PS de s'opposer à la ratification parlementaire. Je pense que ça l'enterrerait durablement auprès des autres partis de gauche européens. Déjà que c'est pas fameux suite au référendum...

Par contre, pour la réforme institutionnelle que veut Sarko, c'est pas du tout sûr que ça débouche. Et là, le PS a parfaitement raison de jouer de son côté incontournable!

Gus

Je pense effectivement qu'il était nécessaire que Sarkozy se ridiculise devant l'Eurogroupe ou à chercher à vendre de la technologie nucléaire en allemagne pour que le PS puisse "expliquer" aux autres partis européens pourquoi il refuserait la prise en otage du "traité simplifié" par une réforme constitutionnelle visant à renforcer les pouvoirs du Président Sarkozy (tout en promettant, sans doute, de tout faire pour valider ce consensus dès lors que cette validation ne renforcerait pas l'horrible Sarkozy).

Willy Humbold

Votez Oui ou Non à www.FreeEurope.info!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.