Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Le oui à 56% | Accueil | Commerce et avenir de l'Union »

01 janvier 2007

Commentaires

odanel

27 commissaires, plus de 750 députés au Parlement Européen, ce n'est rien de dire que des réformes institutionnelles s'imposent...
En ce premier janvier, la présidence allemande débute, et déjà le gouvernement Merkel a prévenu qu'il ne s'attendait pas "à des miracles", que le seul objectif fixé était "d'ouvrir des perspectives", en rajoutant "que tout le monde s'attend à ce que ce soit sous la présidence française fin 2008 que l'on pourrait espérer voir les choses bouger au plus tôt".
Le risque étant, que si aucun accord n'est trouvé sur le TCE avant les élections européennes de 2009, il faudrait attendre la prochaine décennie au mieux ! Et dans le monde actuel où tout change plus vite, une décennie de perdue aura forcément des conséquences incalculables.
Alors je joins mes voeux aux votres, en espérant qu'ils ne seront pas pieux.
Bonne année à vous aussi.

PS : Si si, il y a encore des lecteurs qui passent par ici.

NENKIN

Merci pour ce joli article. Je suis de nationalité bulgare et je vis en France depuis 8 ans.
Ces quelques derniers jours j'ai lu pas mal d'articles qui traitaient cet évènement avec une note quelque peu péjorative. Ce n'est que mon pressenti. Même si l'on doit avouer que l'adésion dans l'UE ne changera pas avec une baguette magique la situation économique des Bulgares et des Roumains.
Ces deux pays ont fait beaucoup d'efforts pour s'aligner aux règles européennes et ont mérité la confiance de l'Europe.

Eolas

@Nenkin : Il ne faut ni surestimer ni sous-estimer les conséquences d'une adhésion. Voyez l'Irlande et l'Espagne, par exemple, qui ont rattrapé un retard économique en quelques années et sont maintenant des locomotives économiques et des pays prospères.
Mais là n'est pas le plus important. La Bulgarie est chez elle dans l'UE. Et quand on a une capitale qui porte le nom de sagesse, on ne peut qu'apporter beaucoup à l'Europe.
добре !

Duncan

Bonne année à vous aussi cher maître.
Lorsque je lis ce passage ci :

"L'Union Européenne a désormais 491 millions d'habitants; a une mer de plus qui la baigne, la mer Noire, et un nouvel alphabet parmi ses langues officielles, le cyrillique, qui rejoint notre alphabet latin et le grec."

Je ne peux m'empêcher de me dire : c'est quand même beau l'Europe.
Puisse vos voeux se réaliser. Je m'y associe pleinement.

polluxe

Tiens au fait pourquoi l'Islande et la Norvège n'ont toujours pas adhéré à l'UE ?
Ce serait logique...

DEBÛ-CARBONNIER Simon

Quant à la Constitution pour l'Europe:

Constitution du 4 octobre 1958; Titre XV, article 88-1, 2e paragraphe:

" Elle [La République française] peut participer à l'Union européenne dans les conditions prévues par le traité établissant une Constitution pour l'Europe, signé le 29 octobre 2004".

Je m'associe de tout cœur et de toute mon âme à vos vœux pour qu'il ne reste pas lettre morte.

Vive l'Union!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.