Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Les raisons de mon oui, par Eolas | Accueil | Pour le Oui »

22 mai 2005

Commentaires

Eolas

Je pense que tu t'es trompé : la Commission serait le Mérovingien, et le Conseil la Commission.
Cela expliquerait la phrase "Il vit le Mérovingien [la Commission], qui exécutait les ordres de l'Architecte [Le Conseil], tout en en rejetant toute la responsabilté sur l'Architecte [La Commission]".

Quant à ton pauvre Néo, il risque d'avoir la migraine en se réveillant pour découvrir que la pillule bleue le laisse avec la vieille matrice modèle 98 tout buggué. Sacré Morphéus, quel plaisantin.

Eolas Smith.

PS : la pillule rouge a le gout de fraise. La blueue a le gout de pied. Il faut le savoir avant de choisir.

Gagarine

Si la vérité est amère, ses fruits sont doux ...

Lionel Chirac

Rouge ou Bleue une chose est sure la pilule semble bien amère pour nos pauvres oui-oui.

Ah que le monde serait plus bleu si les gens restaient bien à leur place, le rouge aux joues, surtout garder les yeux baissés ne pas lever la tête, ne pas poser de question.

Comment ? vous osez contredire le sage Valéry-Le-Dégonfleur-De-Baudruche ? non-non pardon-pardon oui-oui j'ai bien pris ma pilule...

crast

Je trouve déplorable les tentatives répétées de culpabilisation des électeurs du Non de la part des dirigeants français et étrangers sur le thème "La France, à l'origine de l'intégration européenne, de la convention, etc voterait non, ce serait un recul ..."

Oui, ce serait un recul et une gifle, mais pour les dirigeants français, pas pour la France. Car il y a une règle immuable en démocratie, parfois difficile à accepter : les citoyens ont TOUJOURS raison. Si nos dirigeants européens nous ont présentés un texte et que nous n'en voulons pas, c'est eux qui ont tort, pas nous.

Et ils auront intérêt à se taper des séances de remise en cause sacrément poussées. Ce n'est peut-être pas 1789 (faut quand même pas exagérer), mais ça peut être équivalent à 1981 quand la droite s'est rendue compte avec stupeur que le pouvoir n'était pas un acquis définitif. Sauf que là, c'est la droite et la gauche qui devront se rendre compte que le vote des citoyens n'est pas un bien acquis. Finis les petits nuages, finies les certitudes qui font confondre vote des adhérents et vote des sympathisants.
C'est peut-être la crise d'adolescence de la société française qui, comme tous les ados, dit non systématiquement. En tous cas, si c'est ça, cela veut dire que nous allons vers l'age adulte. Et il faut que les parents évoluent ; leur discours ne peut plus être "si tu votes Non, tu seras privé de constitution et au lit sans dessert".

babel451

A signaler le site d'une association ayant mis la constitution, version sonore, en ligne pour les malvoyants :

http://deria.free.fr/

Je n'ai pas encore vérifié le contenu, mais il me semble que ce lien mériterait de figurer parmi les liens de publius sur la constitution .

Praxis

Quand on voit comment a fini Néo, qui pourtant démarrait avec les meilleures intentions du monde, et s'est un peu pourri par la suite, on ne peut que rester songeur quant à cette parabole...

Attention : les meilleures intentions peuvent conduire aux pire résultats, c'est la morale ?

babel451

Bon, j'ai un peu écouté ce que propose http://deria.free.fr/ . Les lecteurs ne sont certe pas des professionnels mais c'est tout de même correct et cela a le mérite d'exister (à moins qu'il y en ait d'autre ?)

RilaX

Parxis : "Attention : les meilleures intentions peuvent conduire aux pire résultats, c'est la morale ?"

Je profite de cette insinuation pour soulever un point qui me derange.

Je pense praxis, que vous avez un "probleme" de manicheisme. En tous cas c'est ce que le lecteur (moi ici) ressent. Quand je vous lis, je lis en gros "oui c'est bon, non c'est dangereux". Je lis aussi (toujours grossi) "les defenseurs du oui sont bons, ceux du non sont mauvais" (dans les 2 sens des termes bon et mauvais).
C'est ce manichéisme que je vois un peu trop souvent.

Est il si dure de reconnaitre quand parfois on a tord, ou que ceux qui defendent la meme position que nous peuvent ne pas etre totalement honnete, ou dans la verité ? J'ai l'impression que oui. L'impression qu'il est impossible de prendre du recul, et de regarder l'impact d'un message, l'impact des constataions du genre "la raison est du coté du oui, alors que la demagogie est du coté du non".
Les lecteurs se rendent bien comptent que des demagos il y en a dans les 2 camps. Le nier discredibilise le reste du discours.

J'aimerai donc quand on critique un camps pour un abus, qu'on essaye de s'ouvrir les yeux pour voir si par hasard notre camps ne ferait pas pareil. Histoire de le dire. Et hop on donne plus l'impression d'etre partial.

Voila, je rebondissais sur le post de Praxis, mais c'est valable pour tout le monde (moi compris), je pense que ca pollue le debat lpus encore que les vrais mensonges que nous pourrions demonter tous ensemble. Je suis le premier a denoncer les arguments du non qui n'ont aucun sens.

egdltp

Rilax, votre post est un appel au bon sens. Toute personne qui n'aurait accès qu'à la campagne "officielle" se dépecherais de voter contre le dernier orateur !! Si cette campagne a bien montré quelque chose c'est l'inanité des positions d'un grand nombre de politiques. Voilà qui augure bien du 30 mai et de ses suites... Si le fleuve ne nettoie pas les écuries de la classe politique française, les prochains mois vont être sportifs..Et ce sont toujours les mêmes qui payerons les pots cassés commme toujours depuis la nuit des temps : les petits, ceux qui fond que la machine tourne indépendemment de ceux qui croient "diriger" l'organisation.
Enfin, il y a encore des zones de discussion ouverte et faisant appel à l'intelligence plutôt qu'au resentit et aux "tripes".
Vivement le 30 que la messe soit dite et que les acts laissent la place aux paroles...

fmi1

Voici en lien un point de vue britannique sur les suites du référendum français : en substance, les socio-libéraux craignent qu'un "non" français ne donne à la France un poids énorme pour quelque chose de moins libéral, de plus protectionniste ... à l'opposé de ce que défendent les britanniques pour l'Europe...

http://www.nonsocialiste.fr/article/articleview/1113/1/328/

SARROT

Bonjour,
Je me permets de vous informer de mon blog au sujet de la Constitution européenne. Un parmi d'autres? Peut-être. Celui-là veut donner (sereinement les arguments OBJECTIFS qui militent en faveur du oui, pour tordre le coup aux arguments faux du NON. Lorsqu'ils ne sont pas faux, les arguments sont respectables, mais il y en a certains...
http://constitution.hautetfort.com

Je vous remercie!

JM SARROT

babel451

@SARROT

C'est amusant çà :

1) donner "sereinement" des arguments "objectifs"
2) pour "tordre le coup" aux arguments "faux" du NON

Praxis

@ RilaX :

Que voulez-vous, je suis définitivement marqué par le 22 avril et par les analogies que je constate dans les faveurs que l'opinion accorde aux pensées mensongères, manipulatrices et populistes (au premier rang desquelles Attac et l'extrême-gauche, je ne décolère pas).

Il n'y a rien de plus dans mon 'insinuation', comme vous dites. Et surtout pas que je prends les nonistes pour des crétins, enfin pas tous. Deux de mes meilleurs amis sont des nonistes, et je respecte leur position. Maintenant, ils sont autant atterrés que moi par la campagne du côté du non.

Comme le rappelait Versac, les arguments mensongers sont des deux côtés, mais certains arguments du non ont plus que dépassé la limite.

Rassurez-vous, je n'ai aucun problème de manichéisme.

RilaX

Praxis : "Rassurez-vous, je n'ai aucun problème de manichéisme."

Essayez de comprendre, je ne dis pas que vous etes manichéen, mais que c'est ce qu'on voit nous qui vous lisont. Peut etre un facteur qui expliquerait de recentes prise de becs.
Faites ce que vous voulez de cette information.

Praxis

@ RilaX :

J'ai bien compris vos propos, ne vous inquiétez pas. Quant aux prises de becs, elles ont lieu avec des personnages tout à fait particulier, que je connais d'autres forums et qui me tappent sur le système autant que je tappe sur le leur.

Philippe

Bonjour, je m'appelle Philippe, un prenom grec. Je suis né en France mais j'ai des origines sénégalaise et allemande. J'écris ce texte sur le clavier suisse d'un ordinateur de marque américaine mais fabriqué en Irlande. Je viens de manger un morceau de pain que m'a vendu ma boulangère germano-franco-polonaise, mais fabriqué par son mari turc. Je suis en train d'ecouter de la musique écossaise sur ma chaine hifi hollandaise tout en discutant sur msn avec une amie canadienne qui se trouve en Chine. Ce soir, je vais boire un verre de vin espagnol avec une amie croato-tchèque qui étudie en Italie et mon ami américain d'origine suédoise. Mercredi, comme des dizaines de millions de personnes en Europe et dans le Monde, je vais regarder la finale de la ligue des champions entre des équipes anglaise et italienne mais qui se déroule en Turquie. Samedi, je vais prendre un train allemand dont le terminus est en Pologne pour me rendre dans un aéroport construit par des russes, prendre un avion franco-germano-hispano-britanique d'une compagnie aérienne anglaise dont le fondateur est grec pour me rendre en France. Je paierai mon ticket de bus avec la meme monnaie que pour acheter mon pain la veille. Dimanche, je vais évidemment aller voter oui à la poursuite de la construction de ce monde.

pikipoki

@ Philippe

Vous voulez dire que quoi qu'il eut figuré dans le texte du TCE vous auriez voté oui, juste parce que c'est labellisé "Europe" ?

jérôme

philippe, vous êtes parfaitement ridicule!
ce n'est pas parceque vous avez le même prénom que Pétain, que vous aimez le foot et le vin espagnol, que vous achetez du matériel fabriqué dans des pays adeptes du dumping fiscal (au fait votre chaine hifi philips a vraiment été fabriquée aux pays-bas? par des supporters du psv?) et que vous avez les moyens de traverser l'europe en 48 h que TCE est bon pour vous!
Au contraire, vous illustrez à l'occasion les bienfaits des coopérations industrielles, mais ont-elles un rapport avec un melting pot racial, et un texte constitutionel?
Internet est aussi une ouverture sur le monde; vous auriez pu dire que c'est la commission européenne qui l'a inventé...

Bladsurb

@Jerome
Mais non, Internet, c'est Al Gore qui l'a inventé. :-)

Philippe

philippe, vous êtes parfaitement ridicule! -- pourquoi ne pas simplement dire que vous ne partagez pas ma vision plutot que de me donner des noms d'oiseau?

ce n'est pas parceque vous avez le même prénom que Pétain, --très fin comme remarque-- que vous aimez le foot et le vin espagnol, que vous achetez du matériel fabriqué dans des pays adeptes du dumping fiscal --c'est a dire?--(au fait votre chaine hifi philips a vraiment été fabriquée aux pays-bas? par des supporters du psv?) et que vous avez les moyens de traverser l'europe en 48 h --c'est un "luxe" que peuvent s'offrir desormais tous les européens grace à la liberalisation du ciel mise en oeuvre justement par Bruxelles, tout comme d'ailleurs votre connection internet à haut debit a 20€ par mois-- que TCE est bon pour vous!
Au contraire, vous illustrez à l'occasion les bienfaits des coopérations industrielles, mais ont-elles un rapport avec un melting pot racial, et un texte constitutionel? --non, en effet, rien a voir, cela montre juste que le monde a un peu changé depuis Colbert et le mercantilisme francais de 17eme--
Internet est aussi une ouverture sur le monde; vous auriez pu dire que c'est la commission européenne qui l'a inventé...--pas inventé, juste démocratisé--

jérôme

De quelle vision parlez vous?
je savais que le monde avait changé!merci quand même.
Mais si voulez dire que le traité constitutionnel permettra la poursuite de ces changements, effectivement je diverge.
D'abord parceque votre illustration ne concerne pas toujours les compétences de l'UE, ensuite parceque si le mérite de l'UE c'est la déreglementation (la concurence libre et non faussée?) je suis effectivement plus que circonspect sur leurs conséquences sur des économies non préparées

philippe

@jerome
je vous pose la question. A quoi servira un rejet du traité? A donner un message a nos infames dirigeants francais et européens qui ne veulent que notre malheur?
Arretons la parano, la constitution ne sert qu'à définir le role des institutions pour pouvoir fonctionner à 25, pas à définir une politique "trop" sociale (selon les libéraux) ou "trop" libérale (selon les socialistes). comme vous, je regrette la présence de la partie III, mais la seule conséquence est le "le sexe" de ce texte qui est un garcon et non une fille (un traité plutot qu'une constitution). Les traités sont et resteront en vigueur quel que soit le resultat.

Qu'est ce qu'une economie non preparée au juste? si vous parlez des pays d'Europe de l'est (qui je le précise ne seront pas expulsés de l'UE en cas de rejet de la constitution comme beaucoup le croient), leurs économies sont plus prêtes que la notre.

Sinon je reaffirme que la liberalisation des télécoms et du ciel sont l'oeuvre exclusive de l'UE et qu'on ne trouve plus beaucoup de personnes pour s'en plaindre!
La France, surnomée "ohlalaland" en Europe est tres conservatrice pour ne pas dire allergique au changement, mais le monde change aussi a coté de nous.

margit

Merci Philippe, une bouffée d'air frais et réaliste dans un ronronnement franco-français...

jérôme

ceux qui ont l'ADSL et prennent l'avion vont voter OUI, les autres NON !
même avec cette vision schématique, vous serez minoritaires...
si vous regrettez la présence de la partie III, pourquoi approuvez-vous ce traité?
craignez-vous qu'un rejet vienne re réglementer les télécom et le ciel?
vous êtes le premier à dire que rien ne changera, et pourtant vous faites croire que tout se brisera !!
(quand je parlais d'économie non préparée, je pensais à la France)

margit

à jérome
"si vous regrettez la présence de la partie III, pourquoi approuvez-vous ce traité"
Il y a des surdités qui sont, il me semble, inguérissables...
La partie III est l’Europe de maintenant qui restera si vous rejetez le TECE…

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.