Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« A propos de la BCE (2) | Accueil | Parabole »

22 mai 2005

Commentaires

jmo

D'après ce que je lis, le TECE, malgrè son nom, n'est qu'un nième traité amendant les règles de fonctionnement des institutions de la communauté européenne, avec de grande avancée du genre le parlement a le droit de renverser la commission si il n'est pas d'accord avec une de ses directives (fulgurant). Et on fait une convention pour ça. Et on nous fait voter pour ça. Quel est le sens ?

Je dois être plus européen que la majorité des ouiouistes de ce forum. Pour moi, le peuple européen existe et qui plus est j'en fais partie. Je me sens citoyen européen depuis que je vote (au élections européennes entre autre).

Par ailleurs, dans l'histoire de la poule qui a fait l'oeuf ou du contraire, la constitution précède l'existence de l'état. De même, les citoyens ne préexistent pas à la constitution. C'est la constitution qui fait d'hommes et de femmes comme vous et moi des citoyens à part entière, et égale si possible (il faut revoir ses classiques et en particulier l'histoire de la révolution française).

Enfin, j'avais cru comprendre que le but de ce referendum était précisément d'organiser la rencontre entre un peuple et une nouvelle entité politique qui existe déjà à bien des égards.

Je dois être en avance sur mon temps.

PS @Bladsurb :

j'ai bien sur mentionné la constitution de 1958 qui à vu le jour au beau milieu de la guerre d'Algérie, et qui est, dans un grande mesure, l'oeuvre des errements de la France dans ce conflit. D'aucuns ont assimilé cette constitution à un coup d'état (permanent).

Dans mon récapitulatif, je crois avoir été assez complet sur le périodes historiques troublées qui ont conduit à tous ces changements.

jmo

Eolas est effectivement madeliniste à ce qu'il semble : merci à machin d'avoir signaler le site http://www.u-blog.net/liberte/2003/05/13

En suivant le lien Eolas de cette page, on tombe sur : http://maitre.eolas.free.fr/ avec une référence explicite à publius.

Les libéraux ont vraiment réussi à tout noyauter. Bien plus fort que que le troskystes ces gars là !!! Encore chapeau bas mon gars !!!

Pour ma part, je suis citoyen de base, militant d'aucun parti, sympathisant de gauche, ayant toujours voter socialiste sauf une fois vert et une fois socialiste (depuis 1986). J'ai le courage de mes opinions profondes, je marche la tête haute et je peux dire avec aplomb que c'est pas demain la vieille que je voterai socialo à un premier tour quelconque.

Dingues les tentatives de manipulations !!! Alors la les socialos, arreter de nous dire que les libéraux trouve le TECE pas assez liberal !

Bon, si vous permettez, je ne déclinerai pas ma vie privée. Merci

jmo

Bon Eolas, c'est pas parce que tu es un libéral que je refuse le débat. Bon, j'ai peu d'espoir de te convaincre, c'est vrai.

Néanmoins, j'ai a propos de Microsoft, comme tu es un avocat, tu dois être bien informé.

Tu vois, j'ai beaucoup de défauts : 1- je suis de gauche, 2- je suis contre l'adoption du TECE, 3- je suis 100% Linux

Et la directive européenne récente sur les brevets logiciels, tu sais, la toute récente, ben je suis sur qu'elle a fait beaucoup plus plaisir à Bill G. qu'aux partisants du logiciel libre. Mais non, tu as raison, Bill tremble face à la commission !

Trollement à toi, jmo

Nade

la france est le seul pays que je connaisse ( Cuba , l'URSS et la CHINE ne compte pas ) ou le mot "Liberal" est perçu comme une insulte , bienôt il va falloir une loi anti-discrimination des liberaux ( le comble).

Oui Eolas est liberal , et alors? En quoi doit-il s'expliquer? Il defend la LIBERTé ! Pas la guerre , pas la domination , pas la revolution , la LIBERTE . 1789 , tout ça , ça vous dit quelquechose?

Non , pas l'anarchie , pas la domination , la liberté , la propriete , la RESPONSABILITE .

Mais je dois parler a des sourds et des aveugles.
Eolas , continuez .

jmo

Merci, j'ai compris, mais alors, si tu veux, les sanglots dans la voix pour parler de la paix, des services publics, des paysans des pays pauvres ...

Et qui plus est, on peut avoir le courage de ses opinions ! Eolas dans le texte : "L'Europe ultralibérale nous livrant pieds et poings liés aux multinationales ?

Ce n'est pas parce qu'un texte parle de concurrence et de compétitivité qu'il est libéral."

Et faire le naïf qui, sans partie-pris essaye de se faire, humblement, son opinion ; toujours Eolas dans le texte : "Ce fort long billet est moin humble point de vue, et l'analyse de mon for intérieur sur les raisons qui me feront glisser une bulletin oui dimanche prochain."

Non vraiment, je suis ému par tant de modestie.

Mais bon, l'expert qu'est Eolas aurait quand même du savoir que les derniers arbitrage de la commission sont largement favorables à Microsoft !!

Allez va, pas de procés d'intention. Mais bon, l'important c'est quand même de convaincre ! Au diable les principes, soyons pragmatiques ! C'est le résultat qui compte.

Eviv Bulgroz

@jmo

"Merci, j'ai compris, mais alors, si tu veux, les sanglots dans la voix pour parler de la paix, des services publics, des paysans des pays pauvres ..."

On t'explique que à l'étranger le mot libéral ne signifie pas ça (bien au contraire le plus souvent).

Ce n'est pas parce que des gens malhonnêtes genre Monde Diplo raconte n'importe quoi dans ce pays qu'il faut prendre pour argent comptant leur délire. Ils mélangent un peu tout (multibnationales, économie de marché, finance, libre échange, laisser-faire économique, repli de l'état sur fonctions régaliennes) tout qui se retrouve baptisé sans autre forme de procès de" libéral" afin d'avancer leurs propres pions sans avoir à les détailler...

Quoique

Je dois dire que pour quelqu'un qui honni les idéologie vous appréciez les doctrines chercher l'erreur

"je suis intimement persuadé qu'un système fortement redistributif est de nature à appauvrir globalement ses membres, car une ponction plus forte sur les revenus élevés tend à ôter à ceux qui ont le plus de talent pour créer de la valeur les moyens de le faire, alors qu'il incite ceux qui pourraient élever leur revenu par le travail à n'en rien faire. un système fortement redistributif est donc par nature appauvrissant par rapport à un système moins pénalisant pour les plus hauts revenus.

Et mieux vaut prélever une petite part quasi marginale sur un très gros gateau, qu'une part moyenne sur un plat moins copieux, pour alimenter d'une même quantité d'argent un système de protection social efficacement géré grâce à l'application des préceptes du libéralisme.

Voilà pourquoi je me sens plus proche des libéraux sociaux que des socio-libéraux (Eolas 2003)

Je ne croyais pas si bien dire quand je parlais de risque de guerre civile, vous êtes de ceux qui pensent qu'ils ne doivent leur "position sociale" qu'à leur mérite et leur talent bravo je pense que vos enfants ont les mêmes et obtiendrons la même place ...

Nade

Quoique:
Ce que vous faite est un procès d'intention , c'est tout.
Aucune preuve , rien , mais c'est tellement bon d'en vouloir a ceux qui bossent et qui peuvent reussir , bouh , sales riches.

Quoique

Nade

Ce n'est pas un procès d'intention, car je me suis donné la peine de lire entièrement son billet plus les textes qu'il a écrit en 2003 sur le site
le site http://www.u-blog.net/liberte/2003/05/13

S'il s'agi d'un homonime je suis pret à m'excuser humblement mais ce que je relevais dans un post un peu plus haut semble correspondre

jmo

Merci, le loup est sorti du bois.

Pour le monde diplo, je ne suis pas abonné. Si tu permets, je n'ai pas besoin du monde diplo pour me faire mon idée. Par ailleurs, je trouve aussi qu'il faudrait assumer la filiation à l'anarchisme libéral (essentiellement américain).

Le libéralisme est une idéologie : c'est la croyance en une regulation harmonieuse des rapports sociaux grace à un marché libre de toute entrave. Un magnifique point d'équilibre vers lequel on tendra naturellement : le marché créera le bonheur de tous.

On peut y croire, ne pas y croire. C'est de l'ordre de la foi. Je ne dis pas que ceux qui y croient sont des méchants, je dis que je n'y crois pas. Je dis aussi que toute trace d'une telle idéologie n'a pas sa place dans un texte constitutionel, en dehors de la mention de la Liberté comme valeur fondatrice (au même titre que l'Egalité).

Hors le TECE est fortement imprégné de cette idéologie, et à ce titre, il n'obéit pas à mon exigence démocratique.

Quelquefois d'ailleurs, je me demande si certains libéraux ne trouvent que la démocratie est une entrave au libre exercice du marché. Après la dictaure du prolétariat, celle du marché va-t-elle voir le jour ???

jmo

@ Quoique :

Il ne s'agit pas d'un homonyme. Un raccourci de publius pointe sur le site perso d'Eolas.

Celui de http://www.u-blog.net/liberte/2003/05/13 possède un lien vers le même site : http://maitre.eolas.free.fr/

Donc Eolas avance à demi-masqué.

Nade

@Quoique
Quand je parlais de procès d'intention , je parlais de ça :
"Je ne croyais pas si bien dire quand je parlais de risque de guerre civile, vous êtes de ceux qui pensent qu'ils ne doivent leur "position sociale" qu'à leur mérite et leur talent bravo je pense que vos enfants ont les mêmes et obtiendrons la même place ... "

Vous presumez que si il a des enfants, il profiteront de la position de leur père comme des "sales gosses de riches". Je dit procès d'intention.

pour le reste , je pense que c'est bien Eolas qui a ecrit ses notes , on voit qu'il connait son sujet , ( ce que ne peuvent pas pretendre la moitié des gens qui votent "socialiste"... huhu

cath

>> Un magnifique point d'équilibre vers lequel on tendra naturellement : le marché créera le bonheur de tous.

On peut y croire, ne pas y croire. C'est de l'ordre de la foi. Je ne dis pas que ceux qui y croient sont des méchants, je dis que je n'y crois pas.<<

vous avez tort sur un point fondamental : le libéralisme dit qu'il est le système le plus efficace.
l'efficacité, ce n'est pas le bonheur. et regardez dans l'histoire ce qu'ont donné les idéeologies qui voulaient le bonheur.

jmo

Là Nade, c'est l'argument qui tue huhu. Je te prends quand tu veux sur le sujet de mon choix ouaoua. J'angoisse à l'idée que tu puisses me coinceye eye eye (comme direye ququn que tu appreyecie).

Allez va, sans rancune, je te souhaite une bonne nuit, parce que la, ca vole trop haut pour moi.

Quoique

@Catch

Le plus efficace pour quoi ?

jmo

Ah cath, non; s'te plait, je ne suis pas un libéral. Lis plus haut. S'te plait. Ne me fait pas cette offense. Merci et bonne nuit.

jmo

J'anticipe la reponse de cath : pour faire émerger les meilleurs, les leader quoi

Quoique

@jmo

Je ne m'occupe que de jeunes adultes en difficultés et pour avoir étudié leur histoire je peux vous assurez qu'ils ne sont pas les enfants de quelqu'un qui a réussi. Pour m'être également intéressé aux familles et à leur histoire je remarque une filiation dans le "pas de chance' .

cath

>>Le plus efficace pour quoi ?<<

pour la production de richesses, ou plutôt ce qu'il considère comme richesses.
comme je considère qu'il existe des richesses que le libéralisme ne sait pas valoriser correctement, je suis pour l'intervention régulatrice (des états, ou des unions d'états).

jmo

Sinon cath, toute les idéologies ont le bonheur pour objectif, qu'il soit réalisé sur cette terre ou ailleurs. Et le beau libéralisme aussi. Désolé, reprend tes classiques.

Eh non, tu n'es pas un mechant qui veut gagner plein de fric sur le dos des pauvres gens. Tu es juste ququ'un qui croit que ca ira mieux si tout est libre.

Pourquoi, c'était ca ton rêve. Etre méchant ? J'ai une solution : le jeu de role !

jmo

Alors Quoique, c'est vrai que que ce n'est pas clair, mais les messages sont signés en bas.

Donc la tu reponds à Nade. S'il te plait, pas d'insultes entre nous : je n'ai rien, mais rien à voir avec Nade.

jmo

Par ailleurs, Quoique, j'ai bien peur que tu perdes ton temps sur ce forum noyauté par des (ultra)libéraux.

D'autant que moi, je vais me coucher. Allez, à dimanche. J'ai hate...

cath

>> Désolé, reprend tes classiques.>Pourquoi, c'était ca ton rêve. Etre méchant ? J'ai une solution : le jeu de role !<<

je crois que vous seriez bien inspiré de lire ce qui motive l'envie d'égalité dans la société occidentale. les chercheurs, qui cherchent et trouvent, ont mis en évidence que la volonté de "justice" ou d'égalité est un construit social. ils ont aussi mis en exergue qu'une motivation forte est... la jalousie.
méfions-nous donc des "bons" sentiments.


margit

Tiens une petite phrase lue aujourd'hui:
Qui a dit : La situation la plus favorable pour le travailleur est celle de la croissance du capital ?

Nade

Jmo : J'ai dit " ce que ne peuvent pas pretendre la moitié des gens qui votent "socialiste" .Argument Secundum quid. Je ne parlais pas de vous , si vous connaissez votre sujet , tant mieux pour vous , mais de la à penser que tout ceux qui votent socialistes sont comme vous ...
Et l'attaque ad hominem est tellement plus facile.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.