Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Et de 9 | Accueil | Pourquoi je vais voter oui, par Damien »

27 mai 2005

Commentaires

fraisouille

Le NON Français, c'est le "QUE CHOISIR" du brave
consommateur Européen!.

Bladsurb

"Que Choisir" ? Cet ouvrage qui permet de choisir le meilleur rapport qualité/prix ? Cet évangélisateur de la concurrence libre et non faussée ? Ce journal social-traitre qui se fout des nationalités des produits, et n'aura aucun scrupule à mettre la meilleure note à un fer à repasser polonais s'il est deux fois moins cher à qualité égal que le fer à repasser français ?

fraisouille

Je répète:

Le NON Français, c'est le "QUE CHOISIR" du brave consommateur Européen.

Bladsurb

Plus sérieusement, ce qui manque à l'Europe, c'est un "60 millions de consommateurs" qui devienne un "600 millions de consommateurs" (combien on sera, à 27 ? dans ces eaux-là, non ?) ; les industries sont inter-étatiques, les structures politiques essaient de l'être, il faut aussi que les associations le deviennent. Lorsqu'on aura une "Union Européenne des Consommateurs", et un "Canard Enchainé" à l'échelle de l'Europe, ce sera un grand grand pas.

margit

@ fraisouille
« Cela ne vous est jamais arrivé dans votre
vie quotidienne de vous faire avoir »

Reste à savoir qui va se faire avoir :-)))))))
attention il se pourrait que ça soit vous et non pas moi….
Malgré votre lecture assidue de Que Choisir…

fraisouille

Je répète:

Le NON Français, c'est le "QUE CHOISIR" du brave consom-
mateur Européen.

Pour éviter de vous faire enfler par LE GROS INDUSTRIEL
SANS SCRUPULE, votez pour le magazine "QUE CHOISIR".

Donc, comme dirait Bladsurb, votez NON si vous ne
voulez pas vous faire enfler.

Pour Bladsurb: aimes-tu te faire enfler?
Si oui, votes oui.
Si NON, votes NON.


sacamatela

nous avons changé d'époque.L'économie de marché devra etre soumise à une régulation qui nous sera vitale.Le collapsus économique ne saurait tarder .Nous n'avons pas le tps matériel de nous retourner pour renverser le déclin des énergies fossiles....Fin d'une époque.... Il est grand tps de se poser les vraies questions....Le TCE quelle importance !!! La partie ,coco,se joue sur .....AH devinette...faux débats ,faux conflits(Irak).vrais débats ,vrais conflits (réserves pétrolières).....
le trucmuche faut réformer ,avancées démocratiques kontdi qui cherche ,trouve? j'sais pas,je trouve un bric àbrac tout zarbi qui tient la route comme une toupie....ça y est j'ai trouvé le mode d'emploi
j'entrave rien c'est écrit avec ??? des idéogrammes Made inJail...C'est ou made injail...tais -toi et rames ,duschnock.....
....Je suis con,j'avance..chef..Ont'dis de dire oui...Je pige pas!!!! chef, y'a plus grave,y'a pu de benzène ...Abruti...t'as une jolie poubelle avec des anses en or ,et de plus tu fais la tronche ....C'est pas possible ce mecton ,il est branque..Tu n'as rien dans le citron......On pense pour toi,NOUS.....
Chef,ya plus de flouze.Et,oui ....pas de taffe, pas de thune....koikonfait....?Chef....
_" Nous engageons un processus d'intégration extra- intra-inter-Méta-méga-supra étatique qui assurera l'AVENIR de nos loupiots...de nos chiards pardon ....DE nos ENFANTS
pour les siècles des siecles ....T'as raison totor....Devant toi il ya la cata qui se pointe dardare.... et quoi donc qu'ils font?
Ces mesdames,messieurs ne trouvent pas mieux qu'a discutailler ferme du art I -6 ,art1-47,II-40
III-309 et autres torderies de mots niais et creux....vaudrais-mieux se tirer.;
mais ou?Nous n'avons qu'une planète..... Tais -toi ,nous serons tjs là pour penser pour toi .Les lois et les principes de la domination sont eux éternelles
Amen

Bladsurb

Ce doit être assez douloureux à vivre, de tant aimer la concurrence en tant que consommateur, et de tant la détester en tant que citoyen.

Bladsurb

Ce doit être assez douloureux à vivre, de tant aimer la concurrence en tant que consommateur, et de tant la détester en tant que citoyen.

fraisouille

@ magrit:

" QUE CHOISIR" ne fait pas partie de vos lectures
intellectuelles. Le peuple Français l'a bien compris.

delphine

Dommage finalement que la qualité des arguments échangés finissent par perdre de vue leur objet premier aux fil des allers et retours. Cela commence toujours par un joli texte, bien écrit le plus souvent, avec des idées qui cherchent soit un écho, soit un renvoi, pour approfondissement. Finalement, autrefois parlaient et écrivaient ceux qui maîtrisaient et respectaient certaines
règles élémentaires de rhétorique.
Je ne ferai pas forcément mieux d'ailleurs.
Voilà, bon vote à tous.

fraisouille

@ Delphine:

vous semblez baisser les bras... ce débat républicain
démocratique semble vous incommoder... dites au moins
franchement pourquoi. N'hésitez pas.

sacamatela

@blade runner
Plus on est haut placé ds la hièrarchie sociale plus on est responsable.Me trouvant assez bas ,je suis de fait dégagé de responsabilités qui ne m'incombent pas.
Je ne dissocie pas le tryptique producteur/consommateur/citoyen/
le travail doit etre justement payé
le consommateur doit pouvoir trouver des pdts de qualité à leur juste prix
le citoyen est en droit de s'inquièter de l'organisation de la cité....
Donc je n'apprécie pas la conccurence elle
m'est imposée et je trouve l'argument de la ménagère léger...très léger..UN état ne se gouverne pas avec un esprit de boutiquier .il faut avoir une plus grande largeur de vue.....Un épicier meme coté au SRD ne sera tjs qu'un tt petit,petit commerçant
Je ne voudrais pas parler de la trouvaille des pdts équitables qui répondent à la meme logique de marché....

production optimale,consommation raisonnée,citoyen responsable....pardon ,je m'autorise le droit de rire....

il n'ya aucune souffrance dans un acte d'achat lorsqu'il est réfléchi et n'est pas pulsionnel....
je ne suispas une fashion-marketing victim.....
pour vos propres contradictions qui elles sont à résoudre...Cela ne vous dérange pas que vous vous fassiez le chantre d'un pays totalitaire qui applique(?
)le libéralisme ,le seul,le vrai ,l'unique pour le capitalisme je dis lelibéralsme économique......snde pause tranche de rigolade!!!!!

Jack le Castor

@ fraisouille :
"vous semblez baisser les bras... ce débat républicain
démocratique semble vous incommoder... dites au moins
franchement pourquoi. N'hésitez pas."


... peut-être parce-qu'il y a des petits malins qui pourrissent la discussion en postant 5 fois de suite le même slogan réducteur et imbécile... ;(

fraisouille

@ sacamatela:

vous avez bien posez le problème:

Le NON Français est un NON massif à l'ultralibéralisme
économique sans retour, sous couvert de constitution.

Le NON Français permettra de bien tempérer les visées
de ces ultralibéraux qui n'ont rien à foutre des peuples, quelque soit le niveau social, personne
n'est à l'abri... l'ouvrier, c'est déjà fait... le
cadre sup informaticien, c'est en train d'arriver...
à quand le toubib turque alléché par un salaire de
800 euros mensuel ... Vous aurez beau pétitionner.... il sera trop tard.
Cette Europe la ne tire pas les peuples vers le haut!
et c'est bien là le problème.

Le NON de la France est un NON d'espoir. Ce NON Français est souhaité par tous les européens qui nous envient
notre référendum populaire... eux qui n'ont même pas
eu de débat.

QUE JE SACHES:

l'Angleterre, malgré ses NONS à répétitions et sa
livre sterling toujours en vigueur, est-
elle exclue de l'Europe?.

Posez- vous la question avant de voter.


versac

babel : relisez-moi, j'ai bien dit que cette éventualité, qui a été énoncée comme telle par Juncker, a bien comme hypothèse que la très très large majorité des etats vote oui (je disais 23, j'ajoute hors UK). Si 23 pays disent oui, et que seuls 21 restent à la traine, on peut se demander si, oui ou non, ils rejoignent la très large majorité, ou bien s'ils se cassent, non ?
Non ? OK, on est vraiment les plus forts, alors.
Et, relsiez ma note (1) sur les conséquences du non français, je ne mets pas Malte et les Pays-Bas au même plan, bien évidemment. Et les Espagnols, vous les mettez au même niveau que les français ?
Bruno/quoique : ne vous méprenez pas sur le "barycentre", c'était l'image que je trouvais la plus appropriée pour définir le juste milieu, le point de convergence entre différents modèles politiques et sociaux. Il n'y en a pas un, mais les compromis ne seront, par nature, si on souihaite être démocratique, pas très éloignés les uns des autres... A suivre.

Encore une fois, je ne fais pas l'apologie d'un nouveau vote. Je voulais rappeler que notre vote ne vaut pas plus que celui des autres. Et que l'on a le droit de se demander si c'est notre vote qui doit faire bouger les autres, ou l'inverse, surtout dans une hypothèse où nous sommes largement minoritaires (ce qui n'est qu'une hypothèse, mais largement probable).
Mais je comprends que cette hyptohèse mette mal à l'aise les partisans du non.

fraisouille

@ Delphine: ne vous laissez pas déboussoler par les
petits malins.
Exprimez-vous clairement sans crainte.

fraisouille

@ VERSAC:

détrompez-vous, le vote référendaire de la France vaut
mille fois plus que tous les autres et fera bouger
les autres. La France ayant quelque ancienneté et expérience à faire valoir en matière d'Europe, libre à
vous de la réduire ... chacun appréciera.

sacamatela

@versac,
Notre vote vaudrait apparamment plus que d'autres.Pourquoi ?car ilest le seul issu d'un débat sur l'europe et son avenir s"est réellement engagé.Ce qui fait sa valeur intrinsèque....
La démocratie est l'art du compromis et non l'artifice de la conpromission.Les valeurs composites qui constituent ce magma qu'est le tce ne peuvent s'accorder..
Il faudrait bien que certains passent sous les fourches caudines et seul ,l'avenir nous dira lesquels..La présomption du dirigeantd'un pays qui a négocier le maintien du secret bancaire a vouloir anticipé un résultat est grotesque. Sa discrétion serait la mieux venue ,celle qui honore les banquiers.....
pas de renégociation:retour à Nice(relire son TCE)
personnellement,la nlle mouture doit etre très cohérente.
démocratique,sociale,économiquementmoderne ,l'économie paillette frou-frou ça suffit!!!!,Ecarter certaines idéologies rétrogrades ss interet:consumérisme,institutions religieuses ,organisations militaires partiellement extra-européennes et d'autres.....
Je sais ,je reve mais une bonne claque aux mauvaises odeurs ne fait jamais de mal.....
lobbystes de tous groupes De pression ,unissons -nous!!!!
Vous voyez il faudra ,si le non gagne, bien sur etre,très gentil...mais vraiment très gentil
car il ne faudra plus mener les gens en bateau vers nulle part.....mais un véritable havre......car si le bateau coule ,il y a depuis fort lgtps des breches,nous coulerons tous ensemble...cette fois-ci!!!!!!La lucidité chez les technocrates hyperspécialisés n'est pas au programme d'études
Si le oui l'emporte et bien nous continuerons sur cette merveilleuse voie qui donne que du bonheur.....Mais comme le bonheur est fugace.....

fraisouille

@ sacamatela: le bonheur d'avoir voter pour Maastricht,
ce bonheur là, le peuple Français et Euro-
péen n'en veulent plus.

Qwer

"D'après Versac, quand on est du côté du peuple et contre les patrons, on est Lepeniste"

Je crois que d'après Versac, quand on se PRÉTEND du côté du peuple, et que l'on se PRÉTEND contre les patrons, mais qu'on est soit-même un notable (Emmanuelli est notable jusqu'au bout des ongles) on commence à virer lepéniste. Je ne saurai être opposé à ce fait là: il ne suffit pas de carresser les gens dans le sens du poil pour être d'office honorable.

___

Quant à l'idée d'un nouveau vote sur le même texte, il peut être imaginé dans un cas: Beaucoup parlent d'une renégociation, mais si la renégociation échoue (20-21 pays décident qu'ils ne veulent rien changer à un texte qu'ils ont déjà adopté) ou que le texte issu de la renégociation est plus mauvais, alors, il faudra bien dire aux Français qu'il est impossible de créer un super TCE idéal. À l'heure actuelle, on estime que 30 à 50% de ceux qui vont voter non espèrent un meilleurs traité. Si on n'annonce plus que c'est impossible, mais que dans les faits, l'impossible renégociation triomphale est avérée, non seulement un nouveau vote aura lieu, mais en plus, la totalité des pro-européens voteront le texte.

Il y a après tout un précédent: la contitution US n'a pas été immmédiatement adoptée par tous les 13 états fondateurs, certains ont mis quelques années avant de l'accepter, et, si on se retrouve dans une situation où il est idéniable que la question c'est ce traité là contre pas de traité du tout, alors un nouveau vote n'est pas seulement possible, mais souhaitable.

Felix Ingrand

Je vous rappelle que l'on ne vote pas pour le TECE ce dimanche... La question posée est celle ci: Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe?

Au point ou il en en est, Chirac pourrait nous faire un tour de passe passe et nous dire qu'en définitive, il choisit la ratification parlementaire. ;-)

Je blague... pas taper pas taper...

PS: mais techniquement parlement... il "peut" le faire...

LeRMIsteDe50ans

Trente années de politique de "salaire faible" et chomage fort, ceci au niveau national...et voili et voilà...et dans le même temps, l'Europe (c'est-à-dire les représentants politiques des pays formant l'Europe) nous aura "proposé" une mise en concurrence systématique, donc une pression sur les salaires et la "productivité"...et hop...la part du capital progresse...et la part des salaires recule...où est l'erreur...?! Flipper toute sa vie, c'est assez cool comme progrès...
Partant de ce que je préfère un peu de démocratie que pas de démocratie du tout...je m'en vais voter oui...en quelque sorte un oui de protestation ...à nous de faire marcher le fameux pouvoir de pétition....
Et si c'est non ...eh bien, ce sera la preuve de la cohérence du peuple français qui aura été capable d'élire par deux fois notre merveilleux Président tellement constructif.
En démocratie, on a le gouvernement que l'on mérite...
Idem pour l'Europe...

versac

Felix Ingrand : non, il ne pourra pas le faire. Il a choisi voie referendaire qui se substitue à la voie parlementaire légalement. Notre votre aura bien efet immédiat de ratification, ou pas.

tiras

@versac
Bien sûr que si, il peut choisir la voie parlementaire si le non l'emporte : la constitution de 58 ne parle que du cas où le oui l'emporte, pas du non. Chirac peut tout à présenter un nouveau texte de loi au parlement.

Par contre, il se grille politiquement ainsi que les députés qui voteraient oui. Mais si c'est pour le bien de l'Europe, nul doute qu'ils sauront faire ce sacrifice :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.