Rechercher



  • Recherche Google
    Web Publius

Statistiques


« Gebhardt : 1 - Emmanuelli : 0 | Accueil | Publius à "Arrêt sur Images" »

28 avril 2005

Commentaires

babr

@citoyen européen : ton argumentaire est très marrant. et je ne sais pas qui est plus contradictoire alors.
donc, selon toi, le Oui entrainerait un sursaut physique, une révolution ?!
mais alors , la solution est toute trouvée : Révolutionnaires de toute la France, votez OUI !!!
(peut etre est ce pour ça qu'en 74, au deuxième tour, le vote de LO vers VGE a permis à VGE d'etre élu... qui sait ?)

plus sérieusement, wesson et citoyen européen : OUI comme NON , il n'y aura pas de révolution ( et je n'invoque pas ici le fameux sens de l'Histoire. de ce point de vue, je suis marxiste , je crois au renversement de l'Histoire. ) je ne pense pas qu'il y ait Révolution, vu la situation sociale du peuple en France. il n'y aura pas non plus de remise à plat de tout le projet européen, pas de remise en cause de la Commission Barroso libérale, ni des directives, ni des politiques libérales.
non, rien de tout ça. Et vous pouvez m'accuser de renoncement, de reniement, ça ne changera rien du tout. La commission restera. le parlement européen aussi. et Chirac restera au pouvoir. et l'Europe continuera d'etre libérale si le NON passe. on aura beau dire "c'était un OUI de gauche ! cela signifiait qu'on ne voulait plus de cette Europe là !" , tout le monde à Bruxelles s'en foutra de vos slogans.
Chirac a été élu au deuxième tour de 2002 par une majorité de voix de gauche. Fait il pour autant une politique de gauche ?

mais si ça vous amuse de voter NON pour revenir à Nice et la situation de l'Europe libérale d'aujourd'hui, libre à vous.

bernard1

Emmanuel,

ta réponse est d'une grande finesse. Bravo

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.