« Une découverte majeure | Accueil | Une ébauche de feuille de route pour la prochaine Commission »

31 mai 2009

Commentaires

FrédéricLN

Beau billet ... tentative de réhabiliter honnêteté intellectuelle, sincérité, et ce genre de choses ? Et pourquoi pas ? après tout, quand on a sacrifié cette "respectabilité" dès son entrée dans l'arène (faisant généralement l'incompréhension de vos proches, alliés potentiels, relations d'affaires etc.), on n'a plus d'autre choix que de continuer. En politique, on regagne son honneur, disons entre 12 et 18 mois après une grosse entourloupe, mais la respectabilité se perd en une fois et à vie.

Plus sérieusement, il y a bien un parti dans cette campagne qui a souhaité un changement du mode d'élection : qu'une partie des sièges soient pourvus à l'échelle de l'Union, sur des listes européennes. Pour que la campagne puisse se faire sur les enjeux politiques communs, sur les futures décisions européennes ? Utopie ou réalisme ? utopie ou réalisme orange, en tout cas...

Gus

Je vous remercie de votre appréciation.

Je fais une remarque : Lisbonne laissera quelques infimes possibilités aux citoyens de s'organiser pour obtenir par eux-mêmes ce qu'on obtiendrait pas depuis l'intérieur du Parlement.

Alors, ya qu'à...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.