« Et maintenant, l'Europe sociale | Accueil | La délicate position de l'EUFOR »

06 mai 2009

Commentaires

Valéry

"D'où la surprise qu'on peut éprouver en entendant les meilleurs européistes s'interroger sur l'intérêt de l'élire au suffrage universel direct."

J'imagine que tu parles de l'article d'Eric sur le Libéblog ? Toutefois si tu as lu le reste de l'article, à part le titre, tu auras bien sur compris qu'il s'agit d'une provocation.

"l'on sait à ce niveau que malgré la légitimité, réelle, du Parlement Européen, son avis ne pèse rien ou presque"

Euh... en l'espèce on parle d'une directive, le paquet Telecom ou l'avais du Parlement européen s'impose. En ce qui concerne les négociations internationales, il faut qu'un accord soit ratifié par nos élus. En ce qui concerne le Commissaire, le Parlement l'auditionnera après les élections. Certains commissaires n'ont pas passé l'audition parle passé.

Naturellement il faut être prudent, c'est à dire voter pour des candidats progressistes dont ont connaît l'attachement aux libertés individuelle plutôt que pour des candidats conservateurs.

Gus

Valéry, dans ce cas, soyons clairs : soutenir le Parlement Européen et soutenir l'Europe, c'est alors soutenir l'HADOPI.

Car pourrait-il exister meilleur argument pour affirmer que le Parlement Européen existe que faire en sorte que son vote casse une loi nationale ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.