« Combien de temps encore, Pascal Lamy ? | Accueil | Simple constat »

31 juillet 2008

Commentaires

Olivier

Ne peut-on pas attendre de nos élus qu'ils maîtrisent une langue étrangère pour exercer leurs fonctions ? Ou bien vous considérez que l'exercice de la citoyenneté passe nécessairement par une compréhension de tous les documents du processus legislatif, et que le citoyen ne peut pas s'appuyer sur ses élus ?

L'idéal serait aussi je pense que tous les citoyens maîtrisent une seconde langue... Au fait, comment considérer le cas de personnes illétrées pour l'exercice de la citoyenneté ?

Peou

On peut effectivement envisager de ne voter, aux européennes, que pour des candidats au moins bilingues.

ça aurait le mérite de grandement simplifier le choix.

naiko

Il faut bien distinguer, me semble-t-il, entre les "versions faisant foi" des textes juridiques dans leur dernier état, où là effectivement, la traduction dans chacune des langues officeilles des pays de l'UE s'impose, et le premier état fourni aux délégations pour examen. Il semble raisonnable de fournir aux délégations à Bruxelles les documents dans les langues de travail de la Commission, soit le français, l'anglais (et l'allemand?). Toutes les organisations internationales font cela, et adoptent des langues de travail et des langues officielles dans lesquelles tous les documents sont traduits(à l'ONU, 6 langues officielles, deux langues de travail). Simplement, dans l'Union européenne, et ses diverses institutions, le régime lingusitique n'a ni clarté ni transparence. Tout cela fonctionnant au profit de l'unilingusime anglais, qui est tout simplement inadmissible.

Peou

bien sûr, naïko : cependant, les "versions faisant foi" d'une négociation européenne en cours s'imposent essentiellement au législateur national de l'état membre.

Il doit, dans ce cas précis, entre professionnels de la politique, au besoin, avec l'appui du conseil expert des juges de tous ordres, savoir ce qu'implique exactement un texte fût-il rédigé en papou en droit national : il suffit pour cela de sortir des jeux de rôles, des postules, des affaires de chasse gardée pour souhaiter faire l'europe. Oui, c'est facile à dire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.