« Crise d'ado | Accueil | HADOPI : Une simple anticipation de la construction européenne »

18 juin 2008

Commentaires

Rolling

Le problème des coopérations renforcées, c'est la quasi-impossibilité d’obtenir un accord au sein du Conseil sur toutes les questions sensibles, en raison du droit de veto que confère à chaque État membre le vote à l'unanimité.

Gus

L'idée des commentateurs est que l'Irlande ne peut que très difficilement mettre son veto à une proposition d'accord entre les 26 autres, même avec le résultat du référendum : car après tout, la portée du référendum irlandais reste fondamentalement irlandaise.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.