« La Suisse, plus européenne que la France ? | Accueil | La commission sort un plan B »

07 décembre 2006

Commentaires

jerome

Etait-il nécessaire pour les 7 pays restants de se prononcer?
Sur les 7, combien auraient procédé à un référendum? Et, en final ,combien de rejets et d'adoptions par référendum?
(Si l'on considère le référendum espagnol comme digne de ce nom..)

Karim

C'est vrai qu'une adoption par voie parlementaire n'a pas la même portée qu'un vote par le peuple lui-même.

La victoire du non par deux pays fondateurs de l'europe (Pays Bas et France) prouve que l'europe s'est construite en l'absence de volonté populaire, juste pour les grands de la finance qui continuent de s'exprimer et pérorer par média interposés, qu'ils détiennent en grande majorité.

Démocratie ou néo-fascisme ?

Fred

qu'est-ce qui vous permet de dire que le oui est majoritaire?

par exemple si la France avait adopté le traité non pas par référendum, mais par vote parlementaire le oui l'aurai emporté largement en France. Est-ce indiscret de vous demander vos explications la dessus?

guillaume

tout ceci prouve que la france une fois de plus va paye son arrogence, car au nonm de quoi 16 pays devrons revoir leur copie pour seulement deux pays a l'avoir rejeté.la france mécoeur par sa prétention elle croie mieux savoir que tout le monde comme toujours, malheureusement à long termes cela va surment se retourner contre nous!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.