« Italie:une premiére analyse | Accueil | Humeur : communauté pan-européenne de l'énergie »

12 avril 2006

Commentaires

Julien

Merci pour cet article très intéressant.

Julien

Philippe Gras

Les Hongrois sont peut-être compliqués, mais on en connaît un pour qui tout est simple ! Bon ok, il est seulement fils de.
Découvrez l'actualité en vers et contre tout sur http://poactu.canalblog.com/

Christian

Très intéressant article sur les élections hongroises.
n définitive, un système électoral et de répartition de sièges au parlement très compliqué, à certains égards, mais qui semble avoir joué en faveur d'un des buts recherché : la stabilité.

De plus, la Hongrie ne s'est pas encore "régionalisée", comme l'ont fait la République Tchèque et la Pologne, notamment, et dont on peut se demander si ce n'est pas plus sage, compte tenu, d'une part, de la petite taille de ces pays, et, d'autre part, de leur trop nouvelle démocratisation qui risque de transformer la vie politique en pétaudière ingouvernable, avec une forte augmentation du clientélisme, entre autres.
A la veille de la 2e période de fonds structurels ( 2007-2013 ) l'instabilité de certains est gravissime et l'UE, trop pressée, est aujourd'hui incapable d'enrayer ces dérives.


DavidLeMarrec

Merci pour cette précieuse mise au point. On a tendance à occulter tout ce qui se passe à l'Est de l'Allemagne, et c'est bien dommage.

Une remarque cependant : le hongrois, contrairement à sa réputation, n'est pas une langue si difficile.
Certes, il y a 26 cas et surtout un vocabulaire à peu près totalement non indoeuropéens.

Mais il y a extrêmement peu d'exceptions, et chaque cas dispose d'une seule forme (si l'on excepte les variations dues à l'harmonie vocalique). C'est nettement plus commodes que toutes nos prépositions.


Merci pour votre oeuvre de salubrité publique !

Máté Horváth

C'était intéressant à voir un article français sur notre élections et système électorale. Je voudrais seulement ajouter deux choses.

Depuis longtemps les parties parlémentaires veulent amoindrir le nombre des députés et reformer le système parce que 386 députés sont trop pour ce petit pays.

"A noter que dans l'actuel Parlement (2002-2006), il n'y a que trois partis représentés : MSZP, FIDESZ et SZDSZ." Ce n'est pas vrai. Le MDF est représenté aussi, mais seulement parce qu'il était le partenaire du Fidesz depuis 1998. Sans l'aide de Fidesz, il n'aurait pas reçu des sièges dans le Parlement Européen. C'est pour cela beaucoup des exposants de Fidesz regardent le MDF un trahiteur maintenant, comme il est commencé une campagne contre le Fidesz.

Et comme un Hongrois, je peux vous dire: la langue hongroise est beaucoup plus difficile que la langue française.

Damien

Merci pour ces précisions Máté Horváth, je vais corriger l'article en conséquence.

Iorek

Bon moi je suis complètement perdu. Si on résume est-ce que ça donnerait ça ?:

Premièrement, les électeurs (le peuple) votent pour élire les membres de l'assemblée nationale. Ces mêmes membres doivent élire un président à tout les cinq ans. Ensuite, pour élire le Premier ministre, c'est le même principe que pour le président mais ce dernier doit approuvé la décision de l'Assemblée. Enfin, le premier ministre doit choisir les membres de son cabinet

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.