« L'impérialisme européen | Accueil | Vous voulez passer à la télé ? »

04 octobre 2005

Commentaires

babr

à lire votre note, très bien comme toujours Damien, on ne comprend pas très bien la revendication croatienne de l'Autriche, et son refus turc.. si on ne connait les raisons par ailleurs.
Peut-être une lecture purement stratégique (de l'importance d'avoir des pays d'Europe du Sud et de méditerannée dans l'UE) peut ici aider.

babr

à lire votre note, très bien comme toujours Damien, on ne comprend pas très bien la revendication croatienne de l'Autriche, et son refus turc.. si on ne connait les raisons par ailleurs.
Peut-être une lecture purement stratégique (de l'importance d'avoir des pays d'Europe du Sud et de méditerannée dans l'UE) pourrait ici aider et analyser plus en profondeur la situation.

caroline

Dans le cadre de la préparation d'une émission qui aura lieu le dimanche 9 octobre, nous cherchons des intervenants sur le thème de la Turquie. Notre émission, en direct, a pour but de donner la parole à tous les citoyens qui s'intéressent aux thèmes d'actualité. Si la Turquie et les négociations en cours sont susceptibles de vous faire réagir, contactez-moi, et je vous donnerez encore plus d'informations.
Bien Cordialement,
Caroline ( rdv@france2.fr)

line oleum

Chère Caroline votre émission , à quelle heure et quel titre que je puisse me reserver du temps ?

pourra-t-on réagir par mail, par téléphone ou seulement les présents sur le plateau ?

Cordialement

Damien

@babr :

Vous avez raison. Ma note se voulait une rapide mise au point sur l'ouverture des négociations avec la Croatie, rien de plus, faute de temps. Mais je prépare une note un peu plus argumentée sur le sujet, que j'espère avoir le temps de mettre en ligne d'ici la fin de cette semaine.

@line oleum :

L'émission est vers 13h20 le dimanche, en direct. Elle dure à peu près 30mn. Il vous faut être disponible entre 11h et 15h grosso-modo.
Mais si vous avez des questions à propos de l'émission, mieux vaut contacter Caroline directement que de lui répondre ici à mon avis.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.