« Consensus sur une pause | Accueil | Les reports »

17 juin 2005

Commentaires

pikipoki

Etonnant !
Vite que Tony Blair prenne la présidence ! :o)

Simon

Et les français n'ont pas élu Jacques Chirac le 5 mai 2002.
Heureusement que quelques fois, il y a des Franco pour corriger le suffrage universel. (rire jaune)
L'Europe est un modèle de démocratie pour le monde ...

Индѝњ

L'acte de décès ne sera pas dressé, s'i l'est un jour, avant mi 2007. On espère un rétablissement du malade d'ici là. En tout cas c'est la position non seulement de Juncker, mais unanimement de tous les chefs d'états présents, d'après ce qui a été dit hier à la conférence de presse.

Индѝњ

préciser également que cette citation de Juncker n'est pas à prendre au premier degré, pour ceux qui ont du mal a atteindre ce niveau. Et il a clos son intervention avec une pointe d'ironie « et maintenant après vous avoir expliqué pourquoi les français et le Hollandais ont massivement aprouvé la constitution...»

Eviv Bulgroz

L'ironie c'est un truc de bourgeois pour se foutre de la gueule du prolétaire injustement exploité.

Alors le Mr là qui se la pète avec son alphabet pas très français (mais est ce seulement un alphabet ), il retourne au fond de la mine nous extraire quelque charbon.

Et après ces 15 heures le noiraud là, on verra si il se permet de défier le peuple. Non mais.

fraisouille

un Blair isolé et l'Europe s'en portera mieux.
Foi d'europeen!.

pikipoki

Eviv, attention il ne fait pas bon avoir une cave remplie d'armes de toute sorte depuis le retour de Sarkozy à l'intérieur ! :o)

cath

>>L'ironie c'est un truc de bourgeois pour se foutre de la gueule du prolétaire injustement exploité.<<

Eviv, vous êtes dans l'exagération. il ne faut pas dire prolétaire, c'est connoté. les gens pourraient, de fil en aiguille, se souvenir de la dictature du prolétariat. Il faut donc se placer vigoureusement non du côté des prolétaires mais dans le camp des pauvres, des vraies gens. ça change tout.

En revanche on peut taper sur le bourgeois, il y a mille définitions. On a toujours un bourgeois sur qui taper et on a toujours plus bourgeois que soi.

Simon

"Jack Straw, the foreign secretary, underlined Britain's tough stance when he said he was prepared to veto the entire EU budget to preserve the rebate which was secured by Margaret Thatcher in 1984."
Heureusement que le gvt britannique est composé d'autentiques fédéralistes.

"But Angela Merkel, on course to unseat Mr Schröder if elections are held in September, voiced some support. "The British rebate is connected with agricultural subsidies," she said. "It isn't fair to say that agricultural subsidies are sacrosanct, but we demand flexibility from the other side.""
Enfin une idée intelligente, dommage qu'elle vienne de Merkel.

Philippe

@ Cath

"Vile bourgeoise!", c'est connoté également?

fraisouille

Blair joue au malin avec sa manne pétrolière.
Sa manne ètant déclinante, il bluffe.
La vraie europe dont le moteur est le couple Franco-Al-
lemand n'a que faire d'un joueur de poker Bushien sans
scrupule( n'ayez pas la mémoire courte, la guerre
en Irak est un mensonge d'Etat Blairien et Bushien!).
Blair et Bush, quelle paire!.
Je préfère de loin le couple Franco-Allemand.
Blair est une calamité pour l'europe. Restons vigilants.

Philippe

Benh oui puis c'est à Tatcher qu'on doit la mondialisation et le retour en grâce de la Chine depuis 79.

Heureusement qu'on peut compter sur le carré de base et de la Suède.

L'Italie, l'Espagne, le Portugal, l'Irlande, l'Angleterre et autres...

Il faudra être vigilant aussi avec les nouveaux entrants qui vont avoir tendance à regarder l'oncle Sam de près... On le comprendrait à moins.

Gus

Ainsi nous y voilà.

Il me semble très logique que l'actuel président en titre de l'U.E. reste bloqué en phase I, car tel est son rôle. Après tout, oublie-t-on que cet homme apprécié avait été pressenti par quelques membres du Conseil pour devenir président de la Commission Européenne, Barroso n'étant qu'un second choix ?

http://www.liberation.fr/page.php?Article=298549

Peut-être s'agit-il ici de cette dignité dans l'épreuve qu'on observe plus rarement chez les anciens commissaires européens (ou, plus rarement, quelques parlementaires), qui ont rarement du mal à retrouver de bons emplois à Bruxelles même, au service de tel ou tel intérêt particulier.

Индѝњ

"Ainsi nous y voilà", mais où ça ? car enfin que de hargne, gus, pour ce bon Juncker ? On ne comprend pas ce que vous reprochez exactement à cet homme qui me devient d'autant plus sympathique lorsque j'apprends qu'il aime le flipper. Bon, d'accord , il reste en phase 1, mais il ne s'agit que d'un deuil préventif !

Индѝњ

En plus, il a du cœur :

. "J'ai eu honte lorsque j'ai entendu l'un après l'autre tous les nouveaux pays membres - tous plus pauvres les uns que les autres - dire que dans l'intérêt d'un accord ils seraient prêts à renoncer à une partie de leurs exigences financières", a affirmé M. Juncker. "J'ai eu honte", a-t-il répété. (Libération)

Gus

Индѝњ: Ha oui : je n'ai pas été très clair sur ce point "Nous y voilà". Je voulais dire que nous commencerons bientôt à voir, au sein du "camp du oui", qui sont les lâches, qui sont les opportunistes sans âme poursuivant de toutes autres fins que la construction européenne, et qui sont les hommes de valeur.

ça me semble important : après tout, les membres de la première convention ne se sont (dans leur ensemble, hein... : j'admets qu'il y a des exceptions) guère illustrés par leur courage politique lors des campagnes, non ? Et pour obtenir la confiance du peuple, connait-on une meilleure stratégie que l'exemplarité, laquelle est, par définition, la marque d'une minorité par définition ?

Sylys

Индѝњ,

Je reposte le lien qu'Emmanuel à donné il y a quelques jour:
http://consilium.clients.telemak.com/05066/170605/archive_fr.html

La conférence de presse vaut la peine d'être vue, elle contient quelque perles de Junker, dont la citation que tu donnes et que j'aime beaucoup.

Eviv Bulgroz

si le comprend bien votre raisonnement, il est nécessaire que les vrais européens sincères soient minoritaires afin de faire progresser la construction. Amusant.

Je vous laisse seul mettre de votre jugement sur les membres de la convention. Quel rapport avec la choucroute qui plus est.

Fulcanelli

"""si le comprend bien votre raisonnement, il est nécessaire que les vrais européens sincères soient minoritaires afin de faire progresser la construction. Amusant."""

"The Europeans needs the Antieuropeans to win against the Antieuropeans"

Raffarin, méditations sur l'île de Ré, Tome II, page 14

Индѝњ

gus,

Sans aller jusque à traiter les un ou les autres de noms d'oiseaux, il est certain qu'il y a une hésitation sur le fait de savoir s'il faut défendre le projet de traité. Ici même notre aréopage publiusiens ( publien?) semble incertain. Notre grand maître Versac dans son billet « Deux jours, et après ? » a préconisé l'abandon du traité. Cette voie n'a pas été suivie par les chefs d'état.
Pour ma part je pense que la défense du traité, même si l'issue est incertaine, est une perspective intéressante. Ne serait ce que parce que cela aura pour effet de mettre l'europe au centre de la vie politique française. En effet l'échéances étant reportée à la mi 2007 (date choisie intentionnellement en fonction du calendrier politique français), le traité sera de fait un enjeu primordial des prochaines présidentielles. Ce qui interdit par exemple une réconciliation au PS autour d'une candidature commune pouvant être soutenue par ouistes et nonistes. Fabius se retrouve au mieux n'être que l'un des n ( n > 3) candidats nonistes de gauche : exit le plan F.
D'autre part il est clair que la présidence anglaise va défendre sa conception de l'europe comme zone de libre échange de manière agressive. Juncker a souligné lors de la conférence de presse d'hier soir que Blair s'est opposé délibérément à un accord pour des raisons politiques ( pas uniquement financières ).Il est important de faire front.

Simon

"Ne serait ce que parce que cela aura pour effet de mettre l'europe au centre de la vie politique française. En effet l'échéances étant reportée à la mi 2007 (date choisie intentionnellement en fonction du calendrier politique français), le traité sera de fait un enjeu primordial des prochaines présidentielles."

Si les cadavres doivent être au centre de la campagne de 2007, on est bien parti. Est ce à dire que, Индѝњ, vous souhaitez Sarkozy ??
Heureusement, je pense que nos chers camarades du OUI ne souhaitent pas attendre 12 ans avant l'alternative. Il devront donc être plus conciliant.

Индѝњ

Je souhaite un candidat qui s'engage à annihiler l'erreur historique du 29 mai. De préférence de gauche, mais c'est un point secondaire.

Eviv Bulgroz

Il vaut mieux la zone de libre-échange blairiste, ( avec une réalocation intelligente du budget si possible) que de ne pas finir la construction (géographique) et que d'entériner le repli identitaire.

Ce n'est pas mon premier choix, mais si le champ des possibles est des plus restreint, ce n'est pas de mon fait.

Индѝњ

Une zone de libre échange est-elle viable ? Est-elle à même d'enrayer les tendances centrifuges ? « I want my money back », est-ce une réalocation intelligente du budget ?

Fulcanelli

"""Je souhaite un candidat qui s'engage à annihiler l'erreur historique du 29 mai. De préférence de gauche, mais c'est un point secondaire."""

Bien présomptueux celui qui peut interpréter l'Histoire avec si peu de recul.

Moi qui ai défendu le NON avec passion, je l'ai fait aussi par conviction. Je pense que le 29 mai ouvre la voie à un progrès mais je n'exclus pas la possibilité de tromper

Индѝњ, n'oublie pas que ce sont les vainqueurs qui écrivent l'Histoire ce qui rend doublement présomtueux ton verdict.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.